Aller au contenu

Menu principal :

 

    «Mon âme! Quand seras-tu donc bonne et simple, sans mélange et sans fard?  Quand seras-tu pleinement satisfaite de ton état? Quand trouveras-tu ton plaisir dans toutes les choses qui t’arrivent? Quand seras-tu persuadée que tu as tout en toi?»

Ces lignes, issues des Pensées de Marc Aurèle, rédigées entre 170 et 180 après Jésus-Christ, nous rappellent que le développement personnel n’a rien d’un phénomène de mode, mais que ses racines historiques remontent clairement à l’Antiquité., l’«askésis», qui désignait la pratique régulière d’exercices spirituels ou philosophiques, comme on voudra les nommer. Pour les philosophes grecs, il était logique d’«apprendre à vivre» et de travailler à devenir et à rester un être humain, vivre, dialoguer, maîtriser ses passions, tout cela relevait à la fois d’une éducation et d’une démarche personnelle. Aujourd’hui la recherche du bien-être est fondamentale pour chacun d’entre nous, et la médiation animale a sa place dans cette recherche. Grâce à des techniques de rééducation qui passent par des activités artistiques  (musique, expression corporelle, ou peinture) et avec la complicité de l’animal nous pouvons aider les personnes souffrant d'un handicap ou en difficulté sociale à retrouver l'autonomie nécessaire dans leur     vie quotidienne, professionnelle et familiale.

 
Retourner au contenu | Retourner au menu